Pour contribuer à la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles avec un taux de participation élevé, l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (Ajcad) a organisé pendant deux mois, de février à avril, une campagne de retrait des cartes Nina dans les régions de Sikasso, Ségou, Mopti, Kati, et le District de Bamako avec plus de 3600 cartes Nina distribuées à Sikasso, 3584 à Kati, plus de 300 000 personnes touchées par les agents de l’association.

Le 23 mai, l’Ajcad a partagé les résultats de la campagne d’assistance citoyenne pour le retrait de la carte Nina à la Maison du partenariat avec les chefs de quartier, les autorités locales en présence de représentants de l’Ambassade du Danemark, partenaire financier de la campagne.

Le chargé du projet, Ousmane Touré, après avoir présenté un tableau des retraits et des difficultés auxquelles les populations sont confrontées a fait savoir que la stratégie utilisée a mis l’accent sur la distribution au niveau communautaire, la communication dans les lieux de culte, sur les réseaux sociaux et les radios communautaires.

A. Cissé

Laisser un commentaire