Le laboratoire pharmaceutique Biogaran, acteur majeur des médicaments génériques en France a lancé le déploiement de ses activités commerciales au Mali. La cérémonie de lancement s’est tenue à l’hôtel Sheraton, le vendredi 21 février 2020, en présence du Dr. Cheickna Hamala Fofana, représentant de Biogaran au Mali et M. Sidi Diallo, chef de cabinet du ministre de la santé et des affaires sociales, représentant à la cérémonie de son ministre.

Biogaran, filiale du Groupe Servier et 1er laboratoire français de médicaments génériques en France, commercialise plus de 35 médicaments provenant de sa gamme de près de 900 références. Importés de France, ces médicaments génériques bio-équivalents respectent les standards européens et répondent à des enjeux de santé publique au Mali et plus généralement en Afrique, d’après Dr. Cheickna Hamala Fofana, représentant de Biogaran au Mali.

Les médicaments Biogaran couvrent un large éventail de pathologies de plus en plus présentes sur le continent africain telles que l’hypertension et le diabète, dont le Mali est l’un des pays le plus affecté de la sous-région d’après la Fédération internationale du Diabète (FID).
Le déploiement de Biogaran sur le continent africain représente une alternative pour les pouvoirs publics africains dans leur lutte contre la contrefaçon de produits pharmaceutiques.

Ces produits pharmaceutiques frauduleux se trouvent majoritairement dans les pays en voie de développement dont 42% se trouvent en Afrique, selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. Chaque année, ces médicaments de qualité inférieure ou falsifiés causent la mort de près de 100 000 personnes en Afrique, selon l’OMS.

Fort de ces constats, Dr. Cheickna Hamala Fofana, représentant de Biogaran au Mali expliquera le Biogaran est un laboratoire pharmaceutique français spécialisé dans les génériques, filiale de Servier et dont le siège se trouve à Colombes (France). Fondé en 1996, il est aujourd’hui numéro un français des génériques.

Quel est l’objectif de ce développement de Biogaran au Mali ?
Selon Dr. Cheickna Hamala Fofana, représentant de Biogaran au Mali, leur objectif et le sens de notre implantation au Mali, qui est de contribuer à la démocratisation d’une offre de médicaments génériques de qualité, proposée à un prix juste et à la laquelle les patients peuvent recourir en sécurité. Dans ses explications, les médicaments qui seront commercialisés au Mali, sont importés directement de France où qu’ils traitent chaque à 89% en Europe, dans le strict respect des normes internationales les plus exigeantes. De plus, ils sont fournis avec un packaging inviolable. Ainsi, ils espèrent également participer à la lutte contre les médicaments contrefaits.

Pour sa part, M. Sidi Diallo, chef de cabinet du ministre de la santé et des affaires sociales, représentant à la cérémonie de son ministre, a au nom de son patron dit que la présence de Biogaran au Mali vise à accroitre la disponibilité des médicaments essentiels au Mali, considérée comme une priorité par le gouvernement malien dans son plan Décennal de Développement sanitaire et social 2014-2023. Il ajoutera que cette présence de Biogaran dans notre pays, rentre en droite ligne des plus hautes autorités du pays notamment dans le programme du ministre de la santé et des affaires sociales, M. Michel Sidibé. «Après ce lancement, nous allons engager des discussions avec le Biogaran pour voir comment on pourra travailler ensemble sur plusieurs aspects techniques comme le volet l’assurance maladie obligatoire (AMO)», a fait comprendre le chef de cabinet du ministre de la santé et des affaires sociales, représentant à la cérémonie son ministre, M. Sidi Diallo.
Signalons que tout naturellement «Biogaran» étant français, le représentant de l’ambassadeur de France au Mali était de a partie et d’autres hôtes non des moindres également présents à cette cérémonie de lancement.
Ousmane Diakité
EchosMédias

Laisser un commentaire