L’image a fait l’actualité il y a de cela quelques jours, sur les réseaux sociaux : des soldats dans le camp I de Kidal forant un puits dans lequel a été découvert de l’or. Il n’en était rien. Point d’or dans le camp I de la capitale de l’Adrar des Ifoghas.

Ce qui s’est réellement passé, c’est que les militaires, parce que les premiers puisards commençaient à déborder, avaient décidé d’en réaliser, en d’autres lieux, dans la même cour.

C’est dans cette tâche, en creusant donc, qu’ils sont tombés sur deux métaux de couleur jaunâtre. Tous ont cru que c’était de l’or et les métaux ont été envoyés en ville pour confirmation. Résultat : il s’agissait des débris de métaux (peut-être du zinc abandonné là par des enfants de militaires depuis plusieurs décennies).

Source : Nouvelle Libération

Laisser un commentaire