A rappeler que Tapo fut président de la CENI sous Alpha Oumar Konaré et IBK Premier Ministre en 1997. Il organisa la première élection Scandaleuse au Mali (sans fichier électoral) à l’issue de laquelle naquit le COPPO (Collectif des Partis Politiques de l’Opposition) qui refusa de reconnaître le Président Alpha Oumar Konaré.

Ce fut la première crise politique d’envergure du Mali démocratique.
IBK a déjà chassé le Général Bemba pour insuffisance de résultat et mauvaise gestion de la crise sécuritaire.

Ce qui ne manque pas de relents
Ces deux nominations risquent bien de compliquer la situation puisque n’étant pas de nature à rassurer et apaiser.

Source : BS DIARRA

Laisser un commentaire