Kidal jusqu’à une époque récente n’avait pas son chef de l’exécutif régional sur place. La ville était toujours sous le joug des anciens rebelles. Les services techniques régionaux dont les agents de santé avaient été sommés de quitter la ville. Suite à des conciliabules avec le ministre Sidibé leur retour est annoncé dans un futur très proche.


Le redéploiement de l’État dans cette partie du Nord se fait à travers le personnel de la santé. Contrairement à ce qu’avait dit la CMA : « Seule, sa commission santé est l’interlocuteur légitime de tous les partenaires à Kidal ». Aujourd’hui les agents de la direction régionale de la santé sont à Kidal mais pas en harmonie avec les anciens rebelles car le courant ne passe entre eux.
Malgré tout, en cette période de Covid-19, les agents de santé font des prélèvements sur des cas suspects de Covid-19 sur le personnel de l’organisation onusienne sur place à Kidal. Soucieux de servir, les agents se sentant indésirables abandonnent les lieux selon leur gré ou souvent par la force.
Michel Hamala Sidibé lors de son séjour à Kidal la semaine dernière s’est investi pour trouver une solution à ce problème qui na que trop duré. La visite du ministre dans la Capitale des Ifoghas a permis de lever les malentendus et faciliter le retour des agents de santé qui avaient déserté Kidal.
Les agents déserteurs souhaitent y retourner pour assurer leurs missions de service public car, selon eux, ils sont prêts à servir partout au Mali mais avec des préalables comme la paix et l’Entente. Les agents devront faire leur come-back à Kidal pour y travailler librement.
Le ministre Michel Hamala Sidibé a tout le tact et background nécessaire pour trouver la solution à beaucoup de problèmes dans notre pays.
Almoudane Ag Anoradine
Correspondance Printemps

Laisser un commentaire