Les constestions politiques actuelles à l’encontre du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita et l’ensemble de ses proches politiques qui ont heurté tous les maliens tendent à perdre leurs élans suite à des concessions politiques et sociales obtenues par certains groupes de médiations nationales et internationales. Cependant, ces mouvements de protestation sont récupérés par certains groupes d’individus notamment certains hommes politiques et d’hommes d’affaires tapis dans l’ombre pour tenter de salir l’image de l’entourage du Président de la République et sa famille. Pour arriver à leurs fins, ils étalent sur la place publique des documents de l’armée malienne classés  » Secret défense « . Ils vont mêmes à banaliser leurs graves délits en narguant la loi et les règles, pretenant que le sceau du « secret défense » ne peut-être une panacée pour gonfler les prix des équipements militaires. Mais qu’est-ce qu’ils en savent du prix et des qualités des équipements militaires ? Que savent ils des raisons profondes du secret défense ?

Pensent ils qu’ils suffit de taper sur Google et les liens internets pour s’ériger en spécialiste des armements et questions militaires et de leurs prix ? On comprend aisément, qu’ils tâtonnent er visent plutôt à nuire à des individus, plutôt que rendre un quelconque service à la patrie.

Et bien, la question des équipements militaires est une branche spéciale de l’armée et est dévolue à des spécialistes qui ont poussés des années d’études pour se former dans ce domaine. Là où ce ne sont pas les militaires au front qui sont les utilisateurs de ses équipements qui se plaignent, ce sont des novices en la matière assis derrière des claviers qui peintent et dépeitent notre armée nationale par haine viscérale pour soit Karim Keita ou soit les chefs militaires. En général, les anciens fournisseurs d’équipements militaires qui ont livrés notre armée dans le temps à des ennemis par des équipements vétustes ou de piètres qualités sont remontés contre la hiérarchie militaire et les services techniques et financiers des armés, tout simplement parce qu’ils sont écartés au profit d’autres prestataires beaucoup plus sérieux qui fournissent des équipements militaires de qualité et avec des temps record livraison et des garanties. Quoi de plus sûr et salutaire pour notre armée nationale tant critiquée et tant attendue sur ses résultats militaires. Ces ex fournisseurs de l’armée, déflatés, mettent à leur secours des services de grands amateurs qui se livrent dans une carence et un amateurisme à nul pareil, à des exercices de calcul sur les prix des équipements. Ils vont jusqu’à tenter de comparer des prix de détenus militaires et des moustiquaires à d’autres de piètres qualités. Recemment c’était dans certains presse, les tenus des policiers qui était leur pain du jour mais à leur grande déception, des policiers eux-mêmes sont sortis pour démentir leur allégations. Alors, ils se tournent vers la grande muette et cite sans scrupule des honnêtes fournisseurs qui font correctement leur travail et qui rendent d’énormes service à l’armée. Dans l’armée tout est code et paraboles, ils ne le savent pas.
Dans leur pérégrination, ils vont jusqu’à évoquer les blindés qu’ils disent être en carton alors que tout est une simple machination dans ce dossier où des mauvaises fois ont détourné l’opinion publique nationale. Ces blindés qui ont été achetés directement par l’état sans intermédiaire, ni prestataires sont des appareils biens solides mais simplement, dans l’urgence de la demande de notre pays, les fabricants avaient complété notre commande par des qualités inférieures. Ce qui a été rejeté par les autorités. Ils seraient dans des combines comme le font croire certains, ils se seraient tues sur les qualités inférieures et empoché des supposées dividendes mais comme ils sont transparents sur cette question, un communiqué du Chef d’état major des armés est venu informer honnêtement l’opinion publique.

Aujourd’hui, force est de reconnaître que des grands efforts sont fait pour équiper convenablement notre armée nationale naguère oubliée et délaissée par les différents régimes qui se sont succédés depuis l’avènement de la démocratie. L’actuel régime a hérité d’une armée délabrée où les hommes manquaient presque de l’essentiel mais aujourd’hui grâce à la belle politique nationale de la Loi de Programmation militaires, nous débutons véritablement la rénovation de notre armée sous l’ère IBK. Certains des efforts reste à faire à beaucoup de niveau , mais il fait le racontre, IBK a fait mieux que tous les démocrates sur ce chapitre depuis 20 ans. Et ce ne sont pas les quelques propos d’amateurs sur les prix et les qualités de ces équipements qui vont réussir à noircir ce bilan à tout égard positif.

SOURCE : L’OEIL DU SOLDAT DE LA NATION.

Laisser un commentaire