Du 27 septembre au 1er octobre 2021, la salle de conférence de Mandé Hôtel de Bamako a servi de cadre de formation sur le thème : « Gestion financière, comptable et budgétaire : application sur les référentiels du SYSCOHADA révisé nouvelles procédures en comptabilité pour la formation » à l’intention des participants des pays membres du RAFPRO venus du Niger, du Mali, du Burkina Faso et du Togo.

La session de formation s’inscrit dans le cadre du processus d’élaboration et de mise en œuvre de plan annuel de formation au profit des agents et des responsables des Institutions et Fonds membres du RAFPRO initié depuis 2019.

Au titre du plan de formation 2021 validé à l’issue de la 12ème Assemblée Générale Ordinaire du Réseau, quatre thèmes ont été retenus dont « l’Application sur les Référentiels du SYSCOHADA Révisé (nouvelles procédures en comptabilité) ».

Il s’agissait, de faire maîtriser aux praticiens des institutions et fonds de formation professionnelle, les changements majeurs opérés dans le nouvel acte uniforme OHADA relatif au droit comptable et à l’information financière.

Le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) du Mali a été responsabilisé par le bureau exécutif du RAFPRO pour l’organisation de ladite session.

La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le Directeur général adjoint du FAFPA, M. Ibrahima Tangara accompagné des chefs de division et assimilés du Fonds, du consultant formateur et la directrice générale de Mandé Hôtel.

Durant cinq (05), les participants venus du Burkina Faso, du Niger, du Togo, et du Mali se sont approprié des dispositions du système comptable révisé, le bilan, état des résultats, tableau des flux de trésorerie, les états financiers, le calcule des ratios de rentabilité, de liquidité, de solvabilité et de structure financière.

Aux termes des journées de travail, les participants ont affirmé, malgré le temps relativement court, que les notions ou questions d’harmonisation des normes comptables OHADA révisées et normes IFRS, de regroupement d’entreprises et de contrôle ont été comprises de façon générale.

A la clôture, le Directeur général du FAFPA, Moussa Camara a rappelé que le RAFPRO est une association créée le 25 septembre 2006 à Cotonou au Bénin, qui regroupe 11 pays pour promouvoir la formation professionnelle de développer au sein des entreprises la culture d’investissement dans la formation. M. Camara a félicité les participants pour leur assiduité et engagement.

Pour lui, l’atteinte des objectifs exige une utilisation judicieuse des moyens humains. Il est essentiel que le responsable du service soit un catalyseur qui fait converger toutes les énergies de son service vers la réalisation de ses objectifs, a-t-il dit.

La représentante des participants, Mme Adjowa D. Awilshe dira que cette formation a été une occasion pour eux de se perfectionner et d’apprendre beaucoup de notions clés. Elle a remercié le FAFPA à travers le RAFPRO pour cette formation.

À la fin des cadeaux ont été offerts aux participants par le directeur général du FAFPA.

Mahfila COULIBALY

ÉchosMédias

Laisser un commentaire