Arrivé comme une peste, la pandémie du coronavirus continue de paralyser le monde entier. Si la maladie (coronavirus) sans remède jusqu’ici, est d’une dangerosité extrême sur la santé humaine, son impacte négatif sur l’économie est une dûre réalité à vivre pour un pays comme le Mali. Face à cette situation, chaque acte de solidarité est d’une importance capitale. Connu pour sa générosité, l’association Siguida yélé ne pas restée en marge des actions. En effet, Siguida yélé a multiplié les actions de solidarité depuis le 25 avril 2020 à l’écart de plusieurs quartiers de Bamako.


Ainsi les quartiers de Niamana et Niamana park animal et Kalaban-coro ont été les heureux bénéficiaire des ces dons. Un don composé d’un important lot de matériel de prévention et de lutte contre le COVID-19. Parmi lesquels on peut citer entre autres les masques de protection, des gants, du savon, du gel hydro-alcoolique mais aussi et surtout des vivres tel que du sucre et d’autres aliments de grande nécessité.


Lors de son passage dans ces quartiers, le président de l’association Siguidaw Yele monsieur Aboudou Coulibaly a estimé que cela n’entre que dans le cadre d’une action citoyenne et a promis de faire mieux dans les jours à venir:《Nous sommes une association qui vient constamment en aide à la population. Et vous n’êtes pas sans savoir que nos États sont à bout de souffle face à cette pandémie qui ne laisse personne indifférent et en tant l’association, il est de notre devoir de contribuer notre pierre à l’édifice. Comme vous le savez nous intervenons dans beaucoup de domaine et nous posons beaucoup d’actes mais maintenant nous sommes dans cette période de pandémie qu’il faut combattre 》a ainsi expliqué monsieur Coulibaly
Interrogé sur leur mode opératoire, le président de Siguida Yele estime que l’association compte d’abord sur ses propres forces:《Nous comptons sur nos propres forces, ensuite viennent les partenaires. Pour ce coronavirus nous avons eu à confectionné plus de 150 pavettes au profit de la population de Niamana et plus de 250 pour Kalaban-coro》 a-t-il ajouté
Ces actes étaient accompagné de sensibilisation sur les mesures de prévention notamment les gestes barrières.

Source : Hamidou

Laisser un commentaire