L’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali, le Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl et le Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye, le Colonel-major Mory Bérété ont signé, le jeudi 12 mars 2020 dans l’enceinte de l’Ecole, une convention de financement des stages de formation 2020 à hauteur d’un milliard de FCFA.

Cette signature de convention démontre à plus d’un titre l’implication de la République Fédérale d’Allemagne dans les efforts de consolidation de la paix en Afrique en général  et la stabilisation du Sahel en particulier.
Selon le Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix, ce fonds servira à préparer plus de 600 cadres africains civils, policiers et militaires à la prévention et à la gestion des crises dans un environnement plus complexe et nécessitant une adaptation continue des savoir-faire.

Il a rappelé qu’au-delà de cette convention, l’Allemagne a contribué à la formation à travers l’EMP de plus 3118 cadres africains pour un montant de plus 2.500.000 d’Euro de janvier 2017 à mars 2020.
Le Colonel-major Bérété a souligné que les contributions de l’Allemagne ne se limitent pas seulement au financement des formations mais qu’elles portent également sur les investissements. Il s’est réjoui du raffermissement continu des liens de partenariat et d’amitié entre l’EMP et la République Fédérale d’Allemagne avant de noter que l’Allemagne est un partenaire de poids pour l’EMP pour mener à bien ses missions.
Le Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl a, pour sa part, déclaré que le rôle de l’EMP dans les missions de maintien de la paix n’est plus à démontrer.

L’EMP est un partenaire clé pour l’Allemagne afin de contrecarrer l’insécurité en Afrique. C’est pourquoi, dira-t-il que son pays restera aux côtés de l’Ecole pour la soutenir dans ses actions. La cérémonie a pris fin par l’inauguration d’un nouveau serveur offert par l’’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali, Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl à l’Ecole de Maintien de la Paix.

Ousmane DIAKITE

EchosMedias

Laisser un commentaire