Devant une foule en liesse et visiblement heureux de retrouver l’enfant prodige de la région après plusieurs années d’exil,  l’ex-Président Amadou toumani Touré a  promis de s’investir  avec les autorités maliennes pour réconcilier les communautés de la région, déchirées par les conflits meurtriers.  

« Monsieur le maire, vous m’avez passé un message que je ne pourrais jamais oublié. Comme vous l’avez dit, des missions m’ont  conduit  dans des pays extrêmement loin du Mali,  souvent au péril de ma vie. Si je n’ai pas pu refuser de m’occuper des questions africaines, je ne refuserai jamais de m’occuper des questions maliennes surtout les questions Mopticiennes », a, d’emblée, répondu à l’appel du maire de la commune de Mopti, Issa Kamssaye, qui l’a interpellé à s’impliquer pour la résolution de la crise au centre du Mali.  L’ancien Chef de l’Etat dit être  totalement acquis et entièrement d’accord  avec l’appel du conseil communal de Mopti. « Je m’investirai et j’y utiliserai toute  l’expérience que j’ai acquise à travers le monde au service de mon pays, parce qu’avant tout je suis un soldat », a-t-il rassuré.

L’ancien président de poursuivre qu’il reviendrait à Mopti pour parler avec la jeunesse, «  j’ai à les parler, a communiqué  avec elle, et je viendrais spécialement pour ça ».   L’orateur affectueusement appelé ATT par les siens a  déclaré son  opposition par rapport à la situation du Mali. « Chers compatriotes, nous ne pouvons  plus laisser le Mali,  ni la région de Mopti comme ça. A quoi est-ce que nous allons servir si nous ne pouvons même pas nous engager, nous réunir. Qu’est-ce que nous avons  vu ? Des familles se divisées et des communautés se divisées, il faut qu’on arrête », a déclaré l’ancien chef de l’Etat avec un ton soldat et d’engagement pour la cause de sa région natale.

Après sept ans d’exil forcé à Dakar, Amadou Toumani Touré dira qu’il n’a jamais passé un jour sans penser aux difficultés dans lesquelles se trouve son pays.  «  A ce stade, je ne peux que dire à mes neveux qui sont dernière le fleuve,   mes cousins, ceux qui sont dans les montagnes et  dans le Gourgou et partout que nous ne pouvons plus  laisser la situation comme ça. Il va falloir et obligatoirement avec les autorités et chacun de vous ramener la paix, la sérénité et la sécurité dans notre pays. Ce n’est qu’une visite préliminaire, inchallah je reviendrais », a promis ATT, qui a continué de s’adresser à Mopti en fulfuldé.

Siaka DIAMOUTENE

Source : Maliweb

Laisser un commentaire