Les ministres des mines, de l’énergie et de l’eau Lamine Seydou Traoré, de la sécurité et de la protection civile ainsi que celui de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, à la tête d’une délégation, ont rendu une visite à des sites d’exploitation de la première région, ce jeudi 7 janvier. Une opération de croisade a été lancée contre le dragage et l’orpaillage illégal.


C’est ainsi qu’ils ont surpris certains individus qui utilisent des méthodes d’exploitation interdites. Toute chose qui les ont poussés à procéder au retrait de des matériels et à l’interpellation des contrevenants.

Au cours de cette visite, dans le cadre de la lutte contre le dragage sur les fleuves  et l’orpaillage illégal, les ministres ont lancé l’opération « Falémé ni Sanou kô dambé».

Déjà, les matériels saisis et les individus contrevenants interpellés serviront de leçon aux autres qui voudront agir dans ce sens.

 Cette opération lancée se poursuivra jusqu’à l’éradication du dragage sur le fleuve Falémé. A cet effet, deux importants sites sont déjà sous le contrôle des forces de sécurité en attente du convoyage des matériels lourds saisis. Les actions se poursuivront ainsi de site en site jusqu’à ce que tous nos fleuves soient débarrassés de ces criminels environnementaux, sociaux et économiques.

Le Ministre des mines a promis que les responsables ayant délivré aux auteurs de dragage, des documents d’autorisation, seront inculpés et traduits devant la justice.

Cette opération conjointe avec les ministres de la sécurité et de l’environnement, constitue un modèle de solidarité gouvernementale de nature à faire avancer les choses.

Laisser un commentaire