Dans la nuit du 4 au 5 janvier 2020, dans la localité de Serma, Barkhane a détruit un site d’entrainement des Groupes Armés Terroristes (GAT). Les frappes aériennes ont permis de neutraliser une dizaine de terroristes, et de détruire une quinzaine de motos. De l’armement et du matériel ont été aussi saisis au cours de ces opérations.
Pour rappel, les 20 et 21 décembre 2019, une quarantaine de terroristes ont été mis hors combat dans la région de Mopti à la suite d’une opération d’opportunité menée par Barkhane. C’était contre un important campement installé dans une zone densément boisée. Au cours de cette opération-là, 33 terroristes avaient été neutralisés.


Outre les 40 terroristes mis hors combat, ces actions de Barkhane ont permis la neutralisation de plusieurs véhicules dont un équipé d’un canon anti aérien et d’un important volume d’armement, ainsi que la libération de deux personnels FAMa retenus en otage.
Ces succès opérationnels ont permis de réduire significativement la capacité de nuisance des groupes armés terroristes dans la région et d’entraver leur liberté d’action. La force Barkhane et ses alliés continuent ensemble le combat contre le terrorisme et la criminalité, avec pour objectif de restaurer des conditions sécuritaires favorables au retour de la gouvernance des Etats dans la bande sahélo-saharienne.

Source : CM. Dhiaran Koné

Laisser un commentaire