Le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, a recouvré la liberté, ce vendredi, après 8 mois d’incarcération.  Cette liberté provisoire a été obtenue suite au versement d’une caution. 

C’est officiel,  le Maire du District de Bamako est libre  et  va passer la fête du Ramadan en famille.  Ce vendredi,   le parquet a finalement accepté   sa libération sous caution après plusieurs demandes  de liberté provisoire opérées par ses avocats.  Le Procureur  Idrissa Azizo Maïga  avait toujours opposé son véto à sa libération contrairement à beaucoup d’autres au point que les proches du Maire soupçonnaient le procureur de recevoir des ordres au sommet de l’Etat.

Selon des sources concordantes,  sa liberté provisoire a été obtenue au paiement d’une caution sans pourtant  préciser le montant total versé par ses avocats.

Pour rappel,  le maire du district de Bamako, Adama Sangaré,  le patron de l‘EDM au moment des faits et  le directeur de l’entreprise ESOT,   avaient été inculpés  en octobre 2019 à  la demande  du procureur du Pôle économique et financier de Bamako dans l’affaire dite «  des éclairages publics de Bamako »  qui remonte à la période de la célébration des 50 ans d’indépendance du Mali.   La dite affaire a été rendue publique à la suite  d’une  dénonciation anonyme qui soupçonne ces personnes d’avoir détourné un montant  à hauteur de 500 millions de FCFA.

 La rédaction de Maliweb.net

Laisser un commentaire