Pour riposter contre le coronavirus, le ministère des Transports a pris, en son temps, des mesures au niveau des transports pour le respect des gestes barrières. La note du ministre, qui a été publiée dans ce sens, limitait le nombre de personnes dans les taxis et autres moyens de transport en commun.

Il y était indiqué le respect de la distanciation, même pour les engins à deux roues. Une décision en son temps saluée qui peine cependant à entrer en vigueur.

De la prise de cette initiative à nos jours, elle n’a été respectée nulle part sur le territoire national. Les bus, minibus, Sotrama et autres moyens de transport en commun continuent à être bondés de monde et traversent le pays de long en large au vu et au su de ceux qui doivent veiller au respect des lois et autres textes de l’Etat.

Source : Nouvelle Libération

Laisser un commentaire