Dans le cadre de la reconnaissance de mérite, le Ministre de l’Economie et des Finances M. Alffouseyni Sanou a félicité le Directeur General des Douanes suite aux efforts fort louables consentis pour le pays en 2020 au titre de la mobilisation des recettes.

En clair, en dépit d’une conjoncture économique et sanitaire particulièrement éprouvante, l’Inspecteur Général Mahamet Doucara et ses Hommes n’ont jamais tari d’initiatives salvatrices afin de s’adapter pour atteindre voire dépasser l’objectif annuel fixé en termes de mobilisation des recettes douanières.

Dans un langage plus clair, la douane malienne a pourvu le trésor public avec une bagatelle s’élevant à 579, 476 milliards f cfa correspondant à un taux de réalisation de 102,17%. Est-il utile de rappeler que pour 2020, la hiérarchie avait porté la barre à 567 milliards, observée et franchie pour une meilleure santé des finances publiques par les soldats de l’économie malienne sous le leadership de l’Inspecteur General Doucara.

Ces performances et exploits sont le résultat, si besoin en était, de l’engagement patriotique, du sens de responsabilité, du devoir bien accompli et de sacrifices d’un homme Gal Mahamet Doucara accompagné efficacement par une équipe aussi dévouée à la mise en œuvre des orientations phares dégagées par ses soins pour renflouer les caisses de l’Etat.

La Direction Générale des Douanes est incontestablement un modèle parmi les grands services de l’Etat par ses illustrations positives en termes de réalisation de bons résultats attendus pour une prise en charge optimale des préoccupations de la Nation.

Les encouragements du Ministre Alffousseyni Sanou, un économiste rompu à la tâche et nanti d’une saine appréciation des efforts déployés, sont sans équivoque bien perçus comme un signe de réarmement moral à faire face aux défis de 2021 qui ne se situent pas au-delà des possibilités. Déjà, l’Inspecteur Général Mahamet Doucara et son équipe sont assidûment et inlassablement à l’œuvre au quotidien pour renforcer les acquis pour être en phase les enjeux de l’année en cours.

O.D

Source : Midi Infos

Laisser un commentaire