Le moins que l’on puisse dire c’est que le procès Amadou Aya Sanogo et autres ne se tiendra pas, car le détenu avait promis à Sikasso de tout mettre sur la place publique. Après le coup d’Etat il a encore par devers lui tous les noms des personnalités qui avaient fait des tours chez lui à Kati. Dans tous les cas, il va tout déballer et ce serait une avanie pour beaucoup de personnes. Cela fait sept ans que le général Sanogo et ses coaccusés sont maintenues en prison sans jugement. Ce maintien dans les geôles de ces militaires  serait purement politique.  C’est une affaire purement entre militaires et devrait être confiée à la justice militaire pour la vider.

A en croire beaucoup de nos compatriotes ce régime ne pourrait pas juger Haya et tous les autres détenus. Au rythme où vont les choses cette assertion semble plausible car l’on va de report en report. Maintenant les avocats d’Haya et autres auront-ils la liberté provisoire de leurs clients ? Pas très sûr car selon plusieurs sources les tenants du pouvoir actuel ne semblent pas favorables à la libération de Sanogo et compagnie car le général a une moisson de secrets dont la livraison nuirait au régime en place.

Selon plusieurs sources, la libération de Sanogo est en pourparlers mais à condition qu’il renonce à faire ses révélations au grand public. A chaque report du procès, les alibis ont été trouvés mais les Maliens ne sont pas dupes et comprennent tout car il n’y a plus de secret.

Néguesson Diarra

Laisser un commentaire