La cour du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a abrité ce lundi 03 février 2020, une cérémonie de remise de distinctions à 35 agents dont vingt-quatre (24) en activité et onze (11) à la retraite. C’était sous la présidence du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Division Salif TRAORÉ, en présence du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali, le Général de Division Amadou Sagafourou GUEYE, des Directeurs Généraux et Chefs d’État-Major des services centraux du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.
Un signe de reconnaissance à ces fonctionnaires qui se sont faits remarqués par leur abnégation, leur amour pour le travail bien fait, et qui exécutent ou qui avaient exécuté leur mission avec un sens élevé du devoir.

Ils étaient au nombre de 35, dont 34 porteurs d’uniforme et 01 civil à être décorés. Neuf (09) ont été élevés au rang de Chevalier de l’Ordre National du Mali, dont une (01) femme qui ont reçu leurs distinctions des mains du Général de Division Salif TRAORÉ et vingt-six (26) médaillés du Mérite National avec ‘’effigie Abeille’’ dont une (01) femme qui ont reçu les leurs par les soins du Général de Division Amadou Sagafourou GUEYE.

Pour la seconde fois, la particularité de cette cérémonie a été la décoration de onze (11) retraités des Forces de Sécurité qui ont fait un parcours professionnel exemplaire.
À la fin de la cérémonie, le Représentant des récipiendaires, le Colonel Mamadou Daba COULIBALY a remercié le Président de la République, Chef de l’État, Grand Maître des Ordres Nationaux pour sa gratitude en leur décernant ces décorations. Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a félicité les récipiendaires avant de les inviter à en être fiers et de persévérer sur cette voie pour la construction de l’édifice national. Et que, pour lui, cela puisse inspirer tout personnel relevant de son département pour servir le pays à un niveau élevé.
Cette cérémonie sobre s’est déroulée en présence, des parents, enfants, et amis des récipiendaires.

Pape Koné

EchosMedias

Laisser un commentaire