Après la trêve imposée par la fête de Tabaski, la jeunesse du M5-RFP avait suspendu son mot d’ordre de désobéissance civile, le 19 juillet passé. Ce lundi 03 août 2020, comme annoncée, la désobéissance civile a repris à Bamako et alentour. Les mairies, les douanes, les impôts, les agences d’EDM, les tribunaux et autres services de l’état de certaines communes de Bamako et des quartiers de Kati ont été fermés.

Selon des témoignes, les jeunes de Kati ont fermé tous les services de l’état y compris le péage. Les véhicules passent sans rien payer. A Bamako les manifestants ont barricadé certains axes, des tas d’ordures sont jetés sur le goudron.

Nous avons constaté également le déploiement des forces de l’ordre. Un dispositif sécuritaire est en place avec des blindés et autres équipements anti émeutes stationnés dans les points stratégiques de la ville.

A suivre…

Laisser un commentaire