La Diaspora Africaine en Europe a envoyé une mission d’apaisement au Mali le 18 juillet dernier. A cet égard, le chef et le porte-parole de ladite mission ont animé une conférence de presse ce samedi 25 juillet à la mairie du District de Bamako. Pour appeler le M5-RFP au calme.

Ces derniers mois, l’opposition politique, des organisations de la société civile, des syndicats, des religieux, regroupés au sein du mouvement du 05 juin appelé M5-RFP (Mouvement du 05 juin 2020 Rassemblement des Forces Patriotiques) sont dans la rue. Pour dénoncer la vie chère, l’insécurité au nord et au centre du pays, la mauvaise gouvernance, la corruption, l’enlèvement de Soumaïla Cissé, bref tous les maux qui minent actuellement le pays. Se faisant, il demande le départ pur et simple du Président de la république et son régime. La dernière mobilisation de ce mouvement en date du 10 juillet a basculé dans la violence et s’est soldée par la mort et la blessure de plusieurs manifestants et des dégâts matériels importants tant pour l’État que pour les privés.

Pour la sortie de cette crise, l’organisation sous-régionale, la CEDEAO, a dépêché deux missions au Mali. D’abord les émissaires des Chefs d’État, ensuite cinq Chefs d’État. Mais, force est de constater que toutes ces missions ont échoué. En plus, la Diaspora Africaine en Europe a envoyé une mission d’apaisement dans notre pays. Cette dernière appelle le M5-RFP au calme et à la retenue.

Cependant, la mission d’apaisement de la diaspora africaine en Europe pense que la démission du Président de la république n’est pas la solution des revendications du M5. « Non, la destitution du Président de la république démocratiquement élu n’est pas une solution à la vie chère. Nulle part cela n’a été expérimenté », a déclaré Dr Jean Claude Konan, porte-parole de la mission d’apaisement de la diaspora africaine en Europe.

Par conséquent, ladite mission a appelé le peuple malien à la vigilance et lui demande d’éviter que des personnes pour des desseins inavoués les poussent à s’inscrire dans un cycle de destitution antidémocratique des Présidents qu’ils ont eux-mêmes élu de façon libre et démocratique. De plus, elle compte rencontrer certaines des parties à cette crise pour les appeler à l’apaisement et organiser des actions de sensibilisation à la paix et à la non-violence à l’endroit des populations maliennes.

Yacouba TRAORE

Laisser un commentaire