0 0
Read Time:2 Minute, 5 Second

Le Président du Conseil d’administration du Centre de Formation pour le Développement (CFD), M. Diakaridia Dembélé représentant du ministre de l’Economie et des Finances a présidé la 16ème session ordinaire du conseil d’administration dudit centre. C’était hier jeudi 15 septembre 2022, en présence du Directeur général, M. Aliou Mohamed et de l’ensemble des administrateurs.

Au cours de son discours d’ouverture, le Président du conseil d’administration du Centre de Formation pour le Développement (CFD), représentant du ministre de l’Economie et des Finances a rappelé qu’en plus de la pandémie de la COVID-19 qui sévit encore et la crise multidimensionnelle, qui impacte négativement : «nos institutions, nos politiques, notre économie et notre vie sociale», a dû faire face à un embargo injustifié ayant pour objectif principal de saper les fondements de la nation.

Avant de saluer les plus hautes autorités et la population, digne et fière de ses libertés, qui a su contenir les sanctions en rendant le Mali, encore plus fort.

En effet il a dira que, concernant les activités de formation pour l’année 2022, sur 44 formations prévues, le Centre de Formation pour le Développement (CFD) a exécuté 24 formations (soit 08 formations par visioconférence sur 16 formations en présentiel sur 31 formations prévues), ce qui fait un taux d’exécution à ce jour de 51,06%.

Au niveau des conférences 05 ont été exécutées sur 08 prévues, soit un taux d’exécution de 62,50%. Les formations programmées et non encore exécutées sont suspendues pour manque de crédit budgétaire.

Il a souligné qu’au niveau des régions, le centre a pu tenir ses formations dans les régions de Sikasso, Ségou et Mopti.

Toutefois, il a tenu à remarquer que les formations sur «le droit foncier et contentieux foncier, rural et urbain», «le paquet de logiciels Learning 6.5», «la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE)» et «l’évaluation des politiques publiques» sont fortement demandées.

Avant d’avancer que les travaux de construction de l’annexe CFD connaissent une sérieuse avancée malgré des difficultés liées aux paiements des factures de l’entrepreneur.

Les points inscrits au cours de cette présente session ont porté sur : «l‘examen et l’adoption du procès verbal de la 15ème session ordinaire du conseil d’administration du 30 décembre 2020 ; l’examen et l’adoption du rapport financier de l’exercice 2021 et l’examen et l’adoption des rapports du Commissaire aux comptes Exercice 2021 ; et les divers».

Aissetou Cissé

ÉchosMédias

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %