0 0
Read Time:2 Minute, 21 Second

Mme Diéminatou Sangaré et Mme Sidibé Dédéou Ousmane qui étaient respectivement ministre de la Santé et du Développement social et ministre de l’Education nationale doivent rejoindre dans les prochains jours leurs nouveaux postes d’affectation dans des ambassades du Mali à l’Extérieur. Leur nomination a été confirmée au conseil des ministres de mercredi dernier, 29 mai 2024…


Le conseil des ministres de mercredi dernier, 29 mai 2024, huit nominations à des postes consulaires et diplomatiques ont été confirmées. Parmi elles, on retrouve celle du célébrissime général de Division Didier Dacko qui va défaire ses bagages dans la capitale japonaise, Tokyo, où il devra résider en tant qu’ambassadeur du Mali au pays du Soleil levant.
Didier Dacko commence à être un habitué des ambassades puisqu’il a été affecté dans la diplomatie depuis plusieurs années en tant qu’ambassadeur. Raison pour laquelle, certainement, cette nouvelle nomination surprend moins que celle de deux dames anciennes ministres de la Transition et membres du Gouvernement Choguel 1.


Ces deux femmes sont, respectivement, Mme Diéminatou Sangaré, qui a été ministre de la Santé et du Développement social, après de bons et loyaux services comme directrice générale de la CMSS et Mme Sidibé Dédéou Ousmane qui peut se targuer de la meilleure organisation des examens de fin d’année scolaire de ces deux dernières décennies au Mali, lorsqu’elle était ministre de l’Education nationale.
A la sortie de ces deux dames du Gouvernement, il y a eu beaucoup d’interrogations sur les mobiles puisqu’elles ont vraiment réalisé des performances remarquables, malgré le contexte national difficile d’exercice de leurs fonctions.
L’on se réjouit donc de les revoir servir l’Etat encore à un très haut niveau, même si c’est dans un autre domaine, notamment celui de la représentation diplomatique. Ainsi donc, Mme Diéminatou Sangaré devra désormais faire ses valises pour rejoindre Abu Dhabi, la capitale des Emirats Arabes Unis où elle assure désormais la représentation du Mali en tant qu’ambassadrice.
Tandis que, de son côté, Mme Sidibé Dédéou Ousmane, qui passe ainsi du syndicalisme au gouvernement, puis à la diplomatie de pointe, résidera désormais dans la capitale du Qatar, Doha, où elle représente le Mali en tant qu’ambassadrice.
Remarquons que toutes les dames faisaient partie du vivier très riche des ressources humaines de l’INPS et de la CMSS où elles étaient des cadres de haut niveau.
Notons qu’en dehors du Général Didier Dacko et de ces deux dames, cinq autres hauts cadres ont été nommées à des représentations diplomatiques dont une dame, Mme Traoré Safiatou Konaté, juriste, qui est désormais ambassadrice du Mali à Cuba, avec résidence à la Havane.
Dans ce lot de nominations, on retrouve le général de Brigade Mamary Camara, nommé ambassadeur du Mali au Rwanda, avec résidence à Kigali.
                                
ABN
Source : Aujourd’hui-Mali

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Cédéao-AES : le président Faye se montre optimiste depuis Ouagadougou
Next post Une nouvelle centrale solaire en construction par un partenaire privé : Questions sur les conditionnalités

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *