0 0
Read Time:2 Minute, 15 Second

Au cœur d’une période agitée sur la scène politique française, Jean-Michel Macron, le père du président Emmanuel Macron, partage ses pensées et ses inquiétudes quant à la direction politique du pays. Ces réflexions surviennent dans un contexte où son fils, chef de l’État, a pris des décisions majeures affectant non seulement le paysage politique, mais également la vie quotidienne des Français…


Décision de dissoudre l’Assemblée nationale
Jean-Michel Macron n’a pas été pris de court par la décision de son fils de dissoudre l’Assemblée nationale le 9 juin dernier. Lors d’un entretien exclusif, il révèle que la dissolution avait été envisagée bien avant les élections européennes, suite à une évaluation de l’ingouvernabilité de l’Assemblée. Cette manœuvre stratégique, selon lui, ne découle pas directement des résultats électoraux mais d’une nécessité perçue de renouveler le mandat démocratique en réponse à une crise de gouvernance.
Perspectives sur le Rassemblement National

À l’approche du second tour des élections législatives, l’incertitude règne quant à l’avenir politique de la France. Jean-Michel Macron exprime une certaine réticence à l’idée de voir le Rassemblement national accéder au pouvoir. Il concède toutefois que, si cela devait arriver, cela permettrait peut-être de juger de leur capacité à gouverner sur une période plus courte, réduisant ainsi les risques potentiels.
Réformes et politique intérieure
Le père du président, un ancien médecin hospitalier, soutient fermement les réformes entreprises par son fils, notamment celle des retraites. Il insiste sur l’importance de ces réformes au regard de l’allongement de l’espérance de vie et de la viabilité économique à long terme du système de retraites français.
Vues personnelles et relations familiales
Jean-Michel Macron porte un regard critique mais nuancé sur l’ensemble du paysage politique. Il montre une déception face à certains acteurs politiques qui, selon lui, n’ont pas suivi les initiatives de son fils. Il partage également des détails plus personnels, comme la rareté des visites de son fils, évoquant avec une pointe d’humour son propre anniversaire récemment ignoré par le président en raison des urgences nationales.
Coexistence politique et avenir
L’interview révèle également ses réflexions sur d’éventuelles cohabitations politiques, notamment avec des figures comme François Ruffin, député qu’il estime pour son ouverture d’esprit. Cependant, il reste sceptique quant à la possibilité de voir de telles dynamiques se concrétiser dans le contexte politique actuel.
En somme, Jean-Michel Macron, tout en restant en retrait des feux de la politique active, continue de jouer un rôle de confident et de conseiller pour son fils, offrant un aperçu unique de la pensée présidentielle en ces temps incertains pour la République.
………..La Nouvelle Tribune
Source : La Nouvelle Tribune

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Le monde multipolaire devient une réalité, déclare Poutine
Next post OTAN : le grand provocateur a 75 ans

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *