0 0
Read Time:2 Minute, 42 Second

Le Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) a tenu, samedi dernier (4 décembre 2021), son Assemblée générale ordinaire (AGO) dirigée par le président du Comité exécutif, M. Habib Sissoko. Les participants ont planché sur le bilan des activités de l’exercice 2020. Les documents présentés (rapports moral et financier) ont été validés par les participants.

Les délégués des fédérations sportives nationales (FSN) affiliées au CNOSM ont relevé la satisfaction des préoccupations soulevées lors de la précédente Assemblée générale ordinaire (exercice 2020).

Il s’agit, entre autres, d’une meilleure préparation des Jeux Olympiques «Paris 2024» et la recherche de nouveaux partenaires pour atteindre les objectifs visés.

Et cela parce que le président et son équipe sont conscients que la concrétisation du rêve olympique (médaille olympique) demande de la volonté, de l’ambition, mais aussi et surtout des moyens.

«Nous avons préparé Tokyo 2020 de façon méthodique et nous y avons participé avec responsabilité à ce grand rendez-vous de la jeunesse du monde…

Nous avons mis notre cœur et notre énergie à maintenir notre pays dans la lumière», a assuré le président Sissoko en évoquant les derniers J.O.

Et c’est ce cap que le CNOSM souhaite maintenir dans trois ans dans la capitale française avec la détermination de toujours mieux faire.

L’occasion a été saisie par le Comité exécutif (CE) pour aussi présenter aux représentants des FSN les plans stratégique et quadriennal 2021-2024 du CNOSM dont la mise en œuvre nécessite l’adhésion de tout le Mouvement olympique et Sportif national.

«En référence aux principes de bonne gouvernance, nos plans quadriennal et stratégique 2021-2024 sont élaborés avec des objectifs stratégiques et opérationnels définis. Ces documents visent à réorienter la stratégie du CNOSM afin de répondre aux enjeux et défis actuels du mouvement olympique et sportif national», a précisé le président du CNOSM.

Et de poursuivre, «je compte sur l’engagement et l’implication de chacun pour que les résultats attendus puissent produire des effets à tous les niveaux, notamment en termes de gouvernance et de performance».

Et Habib de rappeler, «l’initiative de soutien marketing aux fédérations, depuis une décennie, constitue aujourd’hui le support du développement stratégique. Dans ce domaine, nous manifestons notre gratitude à notre partenaire stratégique Moov Africa Malitel».

Au terme des travaux de ladite assemblée, le porte-parole des Fédérations sportives nationales a félicité le président et toute son équipe en leur réitérant leur totale confiance.

«Toutes les fédérations vous félicitent pour cette transparence dans la gestion et pour les efforts consentis à leur encontre», a déclaré M. Adama Mariko. «Vous venez encore d’administrer la preuve que le CNO du Mali, je veux dire votre CNO, est une instance sportive qui compte par sa gouvernance rigoureuse et son management de qualité», s’est réjoui le président Sissoko.

«A ces compliments qui nous confortent, nous vous demandons de cultiver l’unité et la solidarité pour bâtir un sport d’avenir», a souhaité Habib Sissoko.

Et comme il l’avait souhaité à l’ouverture des travaux, cette AGO a été un véritable «exercice de redevabilité du travail consensuel». Ce qui en fait sans doute «le début d’un nouvel engagement envers l’olympisme et le sport maliens» !

Alphaly

Source : Maliweb

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %