« Le MP4 appelle au soutien des forces de défense et de sécurité, pour la réussite du processus de rectification de la transition »


Abdoulaye Keïta, Président du bureau exécutif national du Mouvement Populaire du 4 septembre-MP4 a animé un point de presse sur la situation sociopolitique du pays, afin d’apporter son soutien aux forces de défense et de sécurité pour la stabilité du Mali et, d’appeler à l’union, à la solidarité et au sursaut national pour la réussite du processus de rectification de la transition.

C’était mercredi 2 juin 202, au siège dudit mouvement à l’ACI 2000.
Né le 4 septembre 2020, le Mouvement Populaire (MP4) est une volonté du Peuple malien afin d’apporter son soutien sans réserve aux forces de défense et de sécurité du Mal et de les appuyer dans leur lutte pour la paix et la stabilité de notre pays, après les évènements du 18 août dernier conduisant à la démission du régime de l’ex-président IBK sous le leadership du Colonel Assimi Goïta.
Au cours de son intervention, le Président Abdoulaye Kéita a affirmé dans la déclaration n°005 MP4/2021 du 02 mai 2021, que le Mouvement Populaire du 04 Septembre (MP4) a suivi avec une grande attention, les dernières évolutions de la situation politique dans notre pays, avec comme conséquence, la démission de Messieurs Bah N’Daw et de Moctar Ouane, de leurs fonctions de Président et de Premier ministre de la Transition ».
Il a souligné que le MP4 prend acte de l’Arrêt n°2021-02/CC/ du 28 mai 2021 de la Cour Constitutionnelle du Mali constatant la vacance de la Présidence de la Transition et qui désigne le Colonel Assimi Goïta comme Président de la Transition, Chef de l’Etat.
A cet égard, le Président Kéita a salué : « la hautement responsable et sage des Chefs d’Etats de la CEDEAO, prise lors du Sommet Extraordinaire, tenu à Accra, le 30 mai 2021, sur la situation au Mali qui, pour une fois ont tenu compte des aspirations légitimes du peuple malien ».
Il a rappelé que : « le PM4 a été le seul Mouvement à s’afficher clairement et sans équivoque afin que la Transition qui a été ouverte après les événements du 18 août 2020 soit conduite par le CNSP avec à sa tête le Colonel Assimi GOITA accompagne par des technocrates. Cela a été démontré à travers les deux grands meetings populaires tenus au Boulevard de l’indépendance, respectivement le 08 et le 15 septembre 2020 ».
Selon ses dires : « après huit mois marqués par les hésitations et l’amateurisme, la transition conduite par le duo Bah N’Dao et Moctar Ouane avait du plomb dans l’aile », ce qui a conduit aux évènements des 24 et 25 mai dernier menés par le colonel Assimi Goïta et ses hommes, qui ont décidé : « de se racheter, afin de donner un autre espoir au peuple malien, qui n’a que trop souffert ».
A l’en croire, ce nouveau départ de la transition est une opportunité offerte au peuple malien de prendre son destin en main. Pour ce faire, le MP4 n’entend plus rester en marge, et déclare vouloir jouer toute sa partition, afin que le Mali soit redressé et que la refondation tant souhaitée, soit une réalité.
S’agissant de la nomination du Premier ministre, le MP4 prend acte de l’annonce faite par le Président de la Transition, de confier la Primature de la Transition au M5 REP et son appel à procéder à une large concertation afin de former un Gouvernement de transition qui puisse être le plus inclusif dans lequel tous les maliens se reconnaîtront.
Pour clore sa déclaration, le Président du MP4 avance que son mouvement reste ouvert à toute discussion en vue de la concrétisation du souhait clairement exprimé par le Chef de l’Etat, et réitère son appel au peuple malien : « à l’union, à la solidarité et au sursaut national pour la réussite du processus de rectification de la Transition ».
Kadi DIALLO
ÉchosMédias

Laisser un commentaire