0 0
Read Time:2 Minute, 9 Second

Une centaine de terroristes ont été tués dans différentes opérations des Forces armées maliennes (FAMa), notamment au centre du pays, pendant le mois de novembre, a déclaré la Direction l’information et des relations publiques des armées (DIRPA) lors d’un point de presse animé jeudi dernier, 2 décembre 2021.

«L’armée a neutralisé une centaine de terroristes et détruit une dizaine de sanctuaires de ces groupes lors d’opérations au mois de novembre dans les localités de Mondoro, Baye, Marebougou, Ganguel et Farabougou», a indiqué à la presse le directeur de la DIRPA, le colonel Souleymane Dembélé. Selon lui, le mois dernier a néanmoins été marqué par «une accalmie de la situation générale et cela grâce au changement de la posture des FAMa contre les attaques et leur réadaptation par rapport à la réalité du terrain».

Abordant le désengagement de la Force française Barkhane dans les emprises de Tessalit et de Kidal dans le nord du pays, le colonel Dembélé a estimé que «la défense du territoire national est un devoir pour les FAMa tout en assurant son indépendance opérationnelle». Et il n’a pas caché sa conviction que les Forces de défense et de sécurité (FDS) maliennes sauront «relever ce défi majeur avec surtout l’aide de la population».

A noter que le président de la Transition, Colonel Assimi Goïta a officiellement remis à l’Armée de l’Air les quatre hélicoptères russes de type MI-171 récemment achetés avec la Russie. La cérémonie de remise a eu lieu le 26 novembre 2021 à la Base 101 de Sénou. Une semaine plus tard, vendredi 3 décembre 2021, il a remis les clés de plusieurs engins de combat au chef d’état major général des armées, Général Oumar Diarra, à la place d’arme de Kati.

Ces équipements militaires représentent la dotation de 16 compagnies, soit 4 Groupements tactiques interarmes (GTIA) et ils son composé de véhicules tactiques de combat, d’engins blindés, de camions logistiques, d’ambulances et d’armes (individuelles et collectives). Ces matériels sont destinés aux états-majors et directions de services des armées. Pour le ministre de la Défense et des Anciens combattants, les défis du moment exigent la mise à la disposition de l’Armée des moyens humains et matériels adéquats pour répondre aux impératifs opérationnels. «Si nous échouons à améliorer cette sécurité, condition nécessaire à l’accomplissement des autres axes du Plan d’action du gouvernement (PAG), une grande partie des efforts déployés seront vains et nous serons condamnés à répéter les mêmes activités, sans résultats tangibles», a averti le Colonel Sadio Camara.

Naby

Source : Maliweb

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %