Le siège de cette association situé à Kalabancoro a servi de cadre pour une rencontre le vendredi 9 juillet 2021.La crise multidimensionnelle qui secoue le Mali depuis 2012 a divisé les Maliens.

Selon le président de l’association, M Alhadji Bara olel Yattere, nous les Niébès, appelé niamakala, existons pour la paix, la réconciliation, la cohésion sociale, le dialogue, la justice, la bonne gouvernance, le développement, l’art et la culture.

Depuis l’époque des grands empires, les niamakalas ont accompagné toutes les instances avec leur culture dans les moments les plus difficiles.

Depuis 2012 jusqu’à nos jours, les Malien sont divisés. Cela est inadmissible et doit prendre fin tant que les niamakalas existent au Mali.

Dans cette dynamique, le président Alhadji Bara Olel Yattere appel tout les niamakalas à se donner la main pour accompagner les autorités.

En retour, le président souhaite l’accompagnement des autorités en cette période d’insécurité pour qu’ils puissent exercer plainement leur mission régalienne. Ils sont appelés Niébè , l’association est composé de : Maabos, forgerons, cordonniers, tisserands, sculpteurs, et guitaristes traditionnelles, toutes les ethnies du Mali sont représentés.

M. Doumbia

ÉchosMédias

Laisser un commentaire