La France ne peut gagner seule aucune guerre dans une aucune partie du globe. Son retrait du Sahel est surtout dicté par la faiblesse de ses moyens par rapport à la mégalomanie de ses ambitions (lire Pierre Hassner). Savez-vous que le coût de la guerre au Sahel est estimé à 2 millions de dollars par jour. Or, rien que l’entretien du porte-avions américain le NIMITZ coûte 7 millions de dollars par jour. Il n’y a pas photo. CQFD ■

Développement Immédiat : Si dans le nouveau bras de fer que cherche la France face aux USA, puisque Emmanuel Macron et son cercle d’officiers issus de l’extrême droite préfèrent Donald Trump à Joe Biden, les américains font annuler tous les contrats d’armement en cours en Finlande, en Grèce et en Croatie, alors que la dette française a atteint un niveau historique de +125% du PIB, alors la France tombera en dérilection.

Mon ami le Grand André Zaaiman qui a dirigé la première Task Force présidentielle (PSU) de Thabo Mbeki en Afrique du Sud et dirigé les plus redoutables forces spéciales au monde, m’a demandé: « quelles sont les raisons du soutien français aux touaregs du Mali ». Je partage avec vous cette analyse exhaustive inédite. Bonne lecture.


Désolé cher ami, pour le delay de ma réponse. J’étais en webinar toute la journée. Quelles sont les trois raisons pour lesquelles la France s’est alliée aux touaregs?

-:- Summing Up -:-

1 -:- La Race.

2 -:- La Richesse du sous-sol minier au Nord-Mali.

3 -:- Le Renouvellement des contrats de défense et ses conséquences stratégique (vente d’armes et conquête de nouveaux marchés financiers) et géopolitique (influence).

Qu’est-ce que Gagne la France dans cette guerre artificielle dans le Sahel ?

Voici pour la première fois une analyse de haut niveau sur cette question précise.

1 -:- En effet, entre 2015 et 2020, le marché français de l’armement a représenté +12% des ventes totales dans le monde, soit une hausse de +75% par rapport à la période de transition 2010-2013.

D’après le rapport du SIPRI, les exportations d’armes françaises ont atteint leur niveau le plus élevé depuis 1990 grâce aux commandes d’armes en Égypte (+26%), au Qatar (+14%) et en Inde (+14%). En un an les ventes de Dassault Aviation ont augmenté de 105%, du jamais vu dans le secteur.

Pendant 20 ans la France a eu du mal à vendre un seul Rafale (dans le milieu du renseignement même le nom du Rafale était devenu synonyme de malédiction ou de poisse), puis grâce à la guerre au Sahel la version F3R a trouvé des preneurs auprès de l’Égypte du Qatar de l’Inde de la Grèce et plus surprenant encore de la Croatie qui a passé une commande de 12 appareils pour +1 milliard d’euros (2023-2025). Offrant ainsi la première victoire historique française face aux USA qui proposaient le F-16. Même le Sénégal n’est pas en reste.

En effet, entre 2011 et 2020 le Sénégal a acquis des armes françaises pour un montant de +361 millions d’euros, soit +237 milliards de FCFA.

En 2020, les commandes de l’armée sénégalaise auprès de la France était 11 fois supérieures que celles du Mali (+19 millions d’euros) qui est pourtant en première ligne dans la guerre au Sahel.

Au même moment la Russie a vu ses ventes baisser de +21% durant la même période.

2 -:- Toutes les grandes armées du monde ont besoin de théâtres d’opération pour former les meilleures unités de combat en situation réelle.

Donc, inventer des guerres est une nécessité pour des anciennes puissances comme la France pour ne pas décrocher. Qu’elle est la réalité de la France aujourd’hui dans le cercle restreint des grandes puissances?

La France ne peut gagner seule aucune guerre dans une aucune partie du globe. Son retrait du Sahel est surtout dicté par la faiblesse de ses moyens par rapport à la mégalomanie de ses ambitions (lire Pierre Hassner).

Savez-vous que le coût de la guerre au Sahel est estimé à 2 millions de dollars par jour. Or, rien que l’entretien du porte-avions américain le NIMITZ coûte 7 millions de dollars par jour. Il n’y a pas photo. CQFD ■

-:- Développement Immédiat

-:- Si dans le nouveau bras de fer que cherche la France face aux USA, puisque Emmanuel Macron et son cercle d’officiers issus de l’extrême droite préfèrent Donald Trump à Joe Biden, les américains font annuler tous les contrats d’armement en cours en Finlande, en Grèce et en Croatie, alors que la dette française a atteint un niveau historique de +125% du PIB, alors la France tombera en dérilection.

L’inauguration par Emmanuel Macron en personne de l’exposition des frères russes Mirozov à la fondation Louis Vuitton peut-elle être perçue comme un signal au rapprochement entre la France et Vladimir Poutine?

Les prochaines semaines nous édifieront.

-:- Elaboration

-:- Quelles sont les trois raisons pour lesquelles la France s’est alliée aux touaregs?M.I.C.EMoney, Ideology, Compromise, and Ego.

1 -:- IDEOLOGY:

Un groupuscule d’extrême droite, raciste et xénophobe impose ses thèmes de prédilection en réaction à l’élection de François Mitterrand en 1981. Leur premier fait d’armes est le génocide des Tutsi au Rwanda et l’élection de Jacques Chirac face à Jean-Marie Le Pen. Ce groupe a pris le contrôle de l’État Major de l’armée française, de la police via la Franc-maçonnerie et surtout les médias.

Pendant que tout le monde dort, eux ils planifient leur grande théorie du remplacement et de la guerre civile (RAHOWA = Racial Holy War) pour venger la défaite obsessionnelle à la guerre de sécession.

On a vu pour preuve, que les insurgés qui ont attaqué le Capitole avait reçu un financement en Bitcoin de 500 milles dollards, de la part d’un agent français Laurent Bachelier.

Pour éviter de remonter la chaîne de commandement, ils disent qu’il s’est suicidé (lol).https://blog.chainalysis.com/reports/capitol-riot-bitcoin-donation-alt-right-domestic-extremismDonc, inventer un terrorisme islamique est une stratégie de diversion pour détourner l’attention du vrai terrorisme de l’extrême droite.Conclusion, c’est dans cette perspective que les touaregs apparaissent comme les partenaires idéologiques de préférence du fait de la couleur de peau plus claire.

Au Mali comme en Afrique du Sud ou récemment en Irak, on renverse les dynamiques en installant une petite minorité Chiite au sommet d’un État majoritairement Sunite. Pour assurer ses arrières la minorité devient paranoïaque et devient d’une rare férocité.

2 -:- MONEY

Le nord du Mali a le sous-sol le plus riche en minerai. Partitionner le Mali en deux et confier la gestion de ce large territoire aux touaregs, qui rêvent de revanche et qui ont déjà signé un pacte secret d’allégeance avec la France est un objectif à court terme.

Mon enquête débute 20 ans en arrière, lorsque je rencontre au Festival de théâtres de rue de Chalon-sur-Saône en France un groupe de musique touareg le Tinariwen, originaire de Tessalit dans l’Adrar des Ifoghas, entre le nord du Mali et le sud de l’Algérie. Je découvre qu’il est composé d’anciens terroristes. Immédiatement, je fais le lien avec le programme artistique de la CIA de réhabilitation des nazis après la seconde guerre mondiale.

Mais, au début je ne vois pas l’objectif à long terme jusqu’au moment où sortant d’une réunion à Bruxelles avec les responsables d’un tout nouveau programme AFRICALIA.be, je perçois les premiers éléments du puzzle, avec le soutien financier massif accordé sans justification au « Festival Au Désert », qui se déroulait en janvier à Essakane à 2 heures de Tombouctou (2001-2013). Fort de ces éléments, voilà comment je vais mener mon enquête discrètement jusqu’à la reconstitution complète du puzzle en 2010.

En effet, le renouvellement des contrats de défense en 2012 etait l’objectif stratégique de la DGSE, déstabiliser la region pour mieux justifier la présence de l’armée française et tordre le bras aux plus hésitants face à la montée en puissance du discours « anti-Français ». D’ailleurs, c’est l’évocation du départ de l’armée française qui a définitivement scellé le sort de Abdoulaye Wade et de son clan.

3 -:- COMPROMISE & EGO

Les éléments touaregs qui ont bénéficié d’un entraînement militaire en Algérie étaient à l’origine destinés à la déstabilisation du Maroc par le Polisario.

Adnan Abou Walid Al-Sahraoui le chef du groupe État Islamique au Grand Sahara (EIGS) est issu de ce programme encadré par la DGSE et les services secrets algériens. C’est, la chute de Khadafi qui va précipiter les événements et leur redéploiement dans le Sahel.

Mais ka théorie selon laquelle les mercenaires présents au Mali viennent de la Libye est totalement fausse.In fine, quitter totalement les anciennes colonies est un cauchemar pour l’égo de ces cercles d’extrême droite en France.

Pourtant, il va falloir s’y résoudre.Le monde a changé ■

Source : Thierno M. Sow-:- Polymath -:- thierno.sow@sciencespo.fr

Laisser un commentaire